Suivez-nous

Tout savoir

Pourquoi MAYbe
Less Sugar?

En Suisse, une personne sur deux consomme trop de sucres ajoutés.

Rien d’étonnant ! Il y a des sucres ajoutés un peu partout, et parfois en grande quantité.

Et moi, est-ce que j’en consomme trop ? Les produits n’indiquent pas combien il y a de sucres ajoutés.
Alors comment savoir combien j’en consomme par jour, et si c’est trop ?

MAYbe Less Sugar est proposé par des
partenaires de la santé pour fournir

des informations sur les sucres ajoutés

un calculateur pour savoir combien on en consomme par jour

des explications sur les bénéfices de limiter les sucres ajoutés

des conseils
et astuces pour
se faire plaisir
en mangeant
moins sucré

Bénéfices immédiats à diminuer le sucre

  • Finis les coups de pompe: mon niveau d’énergie reste stable toute la journée
  • C’est bon pour le moral: mon humeur est bien plus positive et je suis moins irritable 
  • C’est bon pour le mental: ma concentration est au top, finies les baisses d’énergie mentale
  • Je ressens moins de fringales à tout moment
  • J’ai moins d’insomnies
  • Je retrouve le goût et le plaisir de consommer des produits de qualité.

Le sucre procure du plaisir, mais à haute dose, on peut devenir accro. En modérant ma consommation, je reste dans la liberté et le plaisir.

Bénéfices à moyen-long terme

  • C’est plus efficace que n’importe quel régime!!! C’est prouvé, les régimes n’aident pas à contrôler son poids. Par contre, consommer moins de sucre oui!
  • Un sourire radieux: je préserve mes dents et j’évite la pire des fraises, celle du dentiste 🙂
  • C’est mieux que toutes les pseudo cures détox : mon foie me dit merci
  • Je diminue mon risque de diabète de type 2, d’obésité, de maladies cardiovasculaires et d’autres maladies chroniques

… et c’est bien aussi de se rappeler que ça peut arriver de craquer.

En mai, fais ce
qu’il te plaît?

En principe, nous décidons chaque jour ce que nous mangeons et buvons. Pourtant, notre environnement influence nos choix (produits plus ou moins chers et accessibles, publicités, etc.). Et plus on mange sucré, plus on a envie de sucre. MAYbe Less Sugar mobilise un large réseau de partenaires pour promouvoir un environnement qui nous aide à faire des choix favorables à notre santé.

Le 2 mai, nous avons lancé un appel à agir sous l’égide de l’Alliance alimentation et santé, avec le soutien de 50 organismes de santé

Appel à agir pour une nette diminution du sucre dans notre alimentation

Les sucres ajoutés:
qu’est-ce que c’est?

Ce sont tous les sucres isolés qui sont utilisés dans les produits prêts à consommer (boissons sucrées, bonbons, pâtisseries, biscuits etc.) ou le sucre que nous ajoutons dans ce qu’on consomme et ce qu’on cuisine.

Contrairement aux sucres naturellement présents dans les aliments comme les fruits ou le lait, les sucres ajoutés ne sont pas nécessaires à notre alimentation.

La liste des ingrédients indique s’il y en a, mais il faut connaître tous leurs petits noms (voir la liste). Les étiquettes ne renseignent pas sur la quantité. La mention “dont sucres” indique les sucres simples qui ne correspondent pas forcément à la quantité de sucres ajoutés.

Edulcorants non sucrés : une alternative?

Selon l’OMS, les édulcorants non sucrés ne devraient pas être utilisés comme moyen pour contrôler son poids ou pour diminuer le risque de maladies chroniques.

Consultez les recommandations de OMS (en anglais)
Plus d’info en français : consultez le communiqué de l’ONU

Qu’est-ce qu’un “édulcorant non sucré”?

Il s’agit des édulcorants non nutritifs (qui ne contiennent pas ou quasiment pas de calories), synthétiques ou naturels. Selon l’OMS, les plus courants sont l’acésulfame K, l’aspartame, l’advantame, les cyclamates, le néotame, la saccharine, le sucralose, la stévia et les dérivés de la stévia.

Goût naturel pour le sucré

Nous avons une attirance naturelle pour le sucré. C’est pour cela que les pédiatres recommandent d’éviter les sucres ajoutés jusqu’à l’âge de 3 ans et de les limiter ensuite. Les édulcorants non sucrés cultivent notre goût pour le sucré. Tant qu’à faire un effort, autant que ça soit utile.

Je trouve des bonnes idées de Recettes, trucs et astuces

Sucre

Sucre ajouté

Sucre

Sucre ajouté

Pourquoi tant de sucres ajoutés partout ?

Ajouter du sucre à un produit alimentaire peut améliorer : la conservation, la couleur, le goût, la texture, le volume… Ces sucres ont donc beaucoup d’avantages et sont aujourd’hui présents dans beaucoup de produits, sans que l’on ne s’en doute. Pas facile de ne plus en consommer.

En changeant certaines habitudes, je peux réduire ma consommation tout en me faisant plaisir. Pas besoin de viser à tout prix zéro sucre ajouté pour garder la forme.

Tout d’abord, je dois savoir combien je consomme de sucres ajoutés, donc quels produits en contiennent et dans quelle quantité. Mais ça n’est pas facile de le savoir en lisant les étiquettes.

En participant à MAYbe Less Sugar, je trouve des réponses à mes questions.

Comment réduire ma consommation

Le plus important pour réussir à réduire ma consommation, c’est avant tout de définir des objectifs concrets et RÉALISTES, que j’arriverai à tenir. Et si je sens que j’y arrive facilement, je peux modifier mon objectif petit à petit. Rome ne s’est pas construite en un jour!

Exemples d’objectifs concrets

Objectif 1

Au lieu de prendre un soda à midi, je prends une bouteille d’eau 3x cette semaine, le lundi, mardi
et jeudi.

Objectif 2

Pour ma collation demain, je vais prendre une pomme et quelques amandes.

Objectif 3

La prochaine fois que je fais mes courses, j’achète un yaourt nature au lieu du yaourt aux fruits et j’ajouterai une pomme en morceaux

Si je me rends compte que j’arrive facilement à atteindre mes objectifs,
je peux les adapter pour réduire ma consommation
un peu plus, si je me sens de le faire.

Voilà quelques astuces pour réduire ma consommation de sucres ajoutés:

Remplacer les sodas (coca, thé froid, fanta) par de l’eau plate ou gazeuse. Pour ajouter du goût, je peux simplement ajouter une rondelle de citron, une feuille de menthe ou un fruit frais coupé en cubes.

Remplacer ma confiture ou ma pâte à tartiner par une lichette de fromage, du fromage blanc ou une tranche de jambon pour un petit-déjeuner salé, savoureux et plein de protéines pour bien commencer la journée!

Comparer différentes marques de mon produit préféré et choisir celui qui contient le moins de sucres ajoutés

Favoriser de vrais bons repas complets et équilibrés qui me remplissent l’estomac pour ne pas avoir de fringales entre les repas

Cuisiner le plus possible moi-même. Les repas fait-maison apportent une vraie satisfaction personnelle et permettent de mieux prendre conscience de son alimentation. En cuisinant moi-même, je dose la quantité de sucre que j’ajoute.

Se promener même 10 à 15 minutes après le repas permet de mettre en route la digestion et couper l’envie de continuer à manger.

En cas de fringale, savourer plutôt mon fruit préféré ou quelques noix, amandes ou mélange de fruits à coque. Et si l’on a envie d’une sucrerie, peu mais de qualité, pour un maximum de plaisir !